Rédaction De Devis

Pourquoi on vous donne ces recommandations ?  

Le but de ces conseils est de :  

  • Aider le client à mieux comprendre le devis, en effet cela permet aux clients de mieux comprendre ce qu’ils achètent, en leur donnant un sentiment de contrôle et de transparence vous aurez donc en face de vous un client rassuré.   
  • Standardiser le chiffrage des travaux pour améliorer la comparaison des différentes prestations.  
  • Mettre un cadre dans la façon de présenter le devis 

Souvent des nombreux professionnels disent avoir un devis « très détailler » mais très peu savent être suffisamment pédagogues pour le présenter et le détailler correctement. Lorsqu’on est bien organisé réaliser un bon devis ne demande pas beaucoup plus de temps et peut parfois être plus rapide qu’un devis dit basique.  

Le saviez-vous ? 

La loi encadre les devis : Rendez-vous sur le site Service Public pour connaitre la réglementation en vigueur sur la rédaction d’un devis.  

Les règles générales  

Lorsqu’on rédige un devis il faut se rappeler qu’il est destiné aux clients. Il faut donc faire en sorte qu’il soit facilement compréhensible :  

  • Eviter les abréviations qui ne sont pas comprises par les clients, comme “EC/EF” (eau chaude/eau froide), ou “PC” (prise de courant). 
  • Mettre des mots les plus courants possibles, par exemple : mettre “carrelage” au lieu de “carreaux” ou “faïence”, “fenêtres” plutôt que “menuiseries ». Un autre exemple : de nombreux clients ne comprennent pas le mot “dépose” ! 
  • Ne pas enlever les mots de liaison, exemple : évitez-les “dépose bloc WC” ou “dépose carrelage sol” mais mettre “suppression de carrelage au sol”. 

Pour réaliser un bon devis, il faut inclure :  

  • Le tarif horaire de chaque poste en fonction de la personne qui réalise les travaux concernés : sous-traitant, salarié, ou moi-même) 
  • La marge brute globale du chantier que je souhaite obtenir (en général entre 15 et 30 % pour une entreprise générale). 
  • La quantité de matériaux et fournitures à prévoir (placo, carrelage, pots de peinture, tubes de cuivre et PVC…) 
  • Les frais fixes (outils, véhicule…) 
  • La durée nécessaire à la réalisation de chaque poste de dépenses 

Il est préférable de réaliser des devis dit « à tiroir » c’est-à-dire des devis avec des prix pour chaque prestation ainsi votre devis reste correct même si on enlève une prestation, plutôt qu’un devis avec un forfait par poste.   

De plus, on ne réalise pas un devis par pièce car généralement le devis serait trop long car on répète à chaque fois la même ligne mais pour chaque pièce différente mais par lot qui sera plus facile à lire pour le client.  

Nos conseils sur les prestations suivantes :  

Désignation 

Pour désigner une prestation elle doit être courte, claire et simple pour que le client lecteur puisse comprendre d’un coup d’œil de quelle prestation il s’agit, sans forcément rentrer dans les détails. La taille idéale serait qu’elle tienne entre un et deux lignes, si ce n’est pas le cas la désignation est surement trop longue.  

Exemple : pose de WC et fourniture 

Description 

La description est nécessaire pour mieux comprendre, elle doit être sous forme de paragraphe qui comprend des phrases qui se termine par un point.  

Attention elle ne doit pas juste rappeler la désignation, elle doit être complète et détailler si possible les étapes de réalisation. Egalement, si c’est possible pour les fournitures de donner un lien, la référence, le nom de la marque et la finition choisie.  

Exemple : Désignation : Peinture mur sur fond à préparer  

Description : Faire un grattage, ponçage et un enduit pour boucher les troues et fissures et deux couches de peinture.  

Peinture couleur rouge « Blazer » de la marque Farrow &Balls.  

Fourniture et pose  

  • Si la prestation comprend la fourniture et la pose d’un objet, la désignation doit commencer par “Fourniture et pose de…”. 
  • En général, ne jamais écrire “Pose de…”, mais toujours soit “Fourniture et pose de…”, soit “Pose seule de…”, soit “Fourniture seule de…” afin de ne pas avoir de quiproquo. 
  • Si elle comprend uniquement la pose d’un objet fourni par le client, la désignation doit commencer par “Pose seule de… fourni (e.s) par le client”. 

Remarque :

il n’est pas nécessaire de préciser « Fourniture et pose » pour les prestations comme la peinture, le ragréage etc      

Quantité  

De nombreux clients sont attentifs sur ce point : souvent ils souhaitent avoir le même nombre de quantités présenté sur le chiffrage que celles discutaient en amont au rendez-vous.  

La quantité présentée sur le chiffrage à chaque ligne doit être également la même pour la réalisation, et non pas celle commander. En effet, il ne faut compter le surplus utile pour le spare ou la découpe car ce cout supplémentaire doit être compris dans le prix unitaire.  

Attention, plus la quantité est petite plus le prix unitaire sera élevé car la quantité d’une prestation joue sur le prix unitaire à cause des coups fixes qui sont moins dilués :  

  • Poser 1 prise électrique ne prend pas 3 fois moins de temps que poser 3 prises électriques 
  • Poser 1 m² de carrelage ne prend pas 3 fois moins de temps que poser 3 m² 
  • En revanche, peindre 300 m² ça prend à peu près 2 fois moins de temps que 600 m² 
  • En général, le prix unitaire commence à se stabiliser vers une quantité entre 20 et 40 m² 
  • Pour de toutes petites quantités, il est conseillé de mettre des forfaits, pour éviter que le prix unitaire ne soit incompréhensible.  

Prix unitaire  

Grâce à internet les clients peuvent facilement comparer leur prix unitaire qu’il retrouve sur leur a celui qu’il retrouve en tapant par exemple « prix peinture m² », le prix de la peinture est celui le plus regardé.  

Etant donné que les clients comparent il est préférable que votre chiffrage sur le devis se rapproche le plus possible de la moyenne constatée par le client, et mettre si nécessaire les surcouts liés au chantier dans d’autres lignes : accessibilité réduite, 6 étages sans ascenseur, phasage etc.  

Localisations  

En général pour vous différencier sur les devis, vous pouvez ajouter les localisations, elles sont un peu plus longues à lister mais cela vaut le coup car grâce aux localisations le client considère le devis comme détailler.  

Voici comment doivent être apparaitre les localisations en bas de la description :  

Ponçage puis 2 couches de peinture en finition. 

Quantité : 108 m² 

Localisations : chambre 1 : 46 m², séjour : 65 m². 

Si vous disposez d’un plan, vous devez respecter le nom présent sur les locations, sinon indiquer les pièces de la manière suivante :  

Salle de bain 1 – Salle de bain 2 

Chambre 1 – Chambre 2 

WC 1 – WC 2 

Dégagement 

Cuisine 

Séjour 

Entrée 

Couloir 

etc. 

Focus sur la peinture  

celui d’internet, il est conseillé de séparer la préparation de la peinture avec rebouchage des fissures, enduit etc de la prestation de la peinture (2couches).  

Voici les lignes de références :  

Préparation 

Enduit de rebouchage et de lissage, ponçage, lessivage. 

15 – 30 € / m² 

Couche d’impression puis 2 couches de peinture. 

20 – 25 € / m² 

Différences entre une mauvaise ligne et une bonne ligne  

Exemple de ligne qui ne suit pas nos conseils : 

Pose de parquet stratifié 

Pose et fourniture d’un parquet stratifié pour entrée et chambre 

1 600 € 

Les problèmes : 

  • Pas de quantité mais un forfait 
  • Pas de prix de fourniture 
  • Localisations qui ne respectent pas les recommandations 
  • La description répète inutilement la désignation. 
  • Incohérence entre la désignation et la description : la désignation dit “Pose” alors que la description dit “Pose et fourniture” 

Exemple de ligne qui respecte nos conseils avec : 

  • Désignation 
  • Description 
  • Quantité 
  • Prix unitaire HT 

Peinture plafond sur fond plâtre propre 

Léger ponçage, puis 2 couches de peinture en finition. 

Peinture rouge “Blazer ” de marque Farrow & Ball,  

Blazer (farrow-ball.com) 

Localisations : chambre 1 : 45 m²,  WC : 8 m². 

Total : 120 m² 

20 € / m² 

Lots 

Retrouvez ci-dessous la liste que nous utilisons, définis par un ordre logique d’apparition sur le devis et par enchainement des différentes phases nécessaire pour un chantier :  

  • Études - Conception 
  • Installation de chantier - Nettoyage 
  • Démolition 
  • Terrassement 
  • Maçonnerie - Gros œuvre 
  • Charpente - Couverture - Étanchéité - Zinguerie 
  • Menuiseries extérieures - Fenêtres 
  • Façade 
  • VRD - Aménagements extérieurs 
  • Isolation 
  • Plâtrerie - Cloisonnement 
  • Plomberie 
  • Chauffage 
  • Ventilation 
  • Climatisation 
  • Électricité 
  • Carrelage - Faïence 
  • Revêtements de sols 
  • Serrurerie - Métallerie 
  • Peinture 
  • Menuiseries intérieures - Agencement 
  • Cuisine